LIVRE DES ORIGINES DU RAT DOMESTIQUE
Rechercher :
Recherche avancée
TWR47311F
TWR Ponyo
Fiche mise à jour le 14 novembre 2016

photo non disponible Nom : Ponyo
Alias : White Trash Beautiful
Sexe : F
Naissance : 19 juillet 2016
Décès : 12 septembre 2016
Cause du décès :


Origine : Trouwarat
Propriétaire : Yvanine
Père : ARK Judas Prost
Mère : ARK Antianeira
Généalogie : Télécharger la généalogie (5 générations max.)

Phénotype :
Couleur : Champagne
Dilution :
Marquage : Bareback
Particularité(s) :      
Type d'oreilles : Standard
Type de poil : Lisse
Couleur des yeux : Rose

Disponible à la reproduction : n.c au 14 novembre 2016

Commentaire :
Adoptée par Emeline D.

A 6 semaines, Ponyo a eu un traitement antibiotique + anti-inflammatoire car retrouvée dans un état d'apathie un soir à mon retour à la maison.
Elle a été hospitalisée en urgence dans une clinique NAC. Elle a reçu des injections réhydratante, antibio + anti-inflammatoire. Après une nuit d'hospitalisation son état s'est amélioré.
Pas de diagnostic précis, une perte d'état soudaine pouvant être due à une chute, un coup de froid, un coup de chaud ou une mauvaise digestion.

Rapport complet de la vétérinaire disponible sur demande auprès de la Raterie Trouwarat.

Mise à jour le 14/11/2016 par Arkane :

coc0w : Suite à l'amélioration de son état, Ponyo est partie chez son adoptante (avec avis vétérinaire favorable) le 03/09
Le 06/09 à 23h30, l'adoptante de White/Ponyo me rapporte un comportement étrange "elle bouge de façon saccadée, elle est très agitée et sursaute toute seule sans raison. Elle tombe en arrière ou roule en avant, on dirait qu'elle ne contrôle pas son corps".
Je tire alors la sonnette d'alarme pensant à un AVC ou un problème neurologique divers.

Le 07/09, je fais un mail à la vétérinaire qui avait vu White/Ponyo pendant son hospitalisation, en lui rapportant le comportement et en demandant si ça peut être induit par le traitement, ou si, au contraire, le coup de mou sur lequel on n'avait pas su poser de diagnostic pouvait être le prémisse d'un problème plus grave. Elle penche sans aucun doute sur la deuxième possibilité et recommande de montrer la rate à un vétérinaire pour qu'il puisse établir un diagnostic.
Dans la matinée, elle refait une grosse crise où elle tourne en rond très vite jusqu'à se retrouver sur les flancs en continuant de bouger les pattes assez vite. Une fois réconfortée par son adoptante, elle s'est calmée, a reprit sa vie "normale" en buvant et en mangeant, mais a fait une nouvelle crise 2 heures après.
J'agite de mon côté du monde pour avoir un avis en attendant que la rate voit un vétérinaire. On m'emmène sur la piste de l'épilepsie.

Le 08/09, la rate voit le vétérinaire, elle fait 2 crises le matin avant la consultation et une pendant la consultation. Le bilan du vétérinaire est le suivant (je cite le message de l'adoptante) :
"Pour lui, c'est une malformation congénitale ou un nodule qui compresse le cerveau et ça ne peut pas bien évoluer. Sa solution c'est l'euthanasie.
Il a cependant dit qu'on pouvait essayer un traitement anti-épileptique avec de la Cabergoline mais sans conviction car ça implique des injections quotidiennes qui ne changeront pas forcément grand chose.
Elle a eu une injection de cortico et d'un antibiotique supplémentaire.
Pour le traitement anti-épileptique il faut voir un véto pour en commander, et faire pas mal d'essais. Sachant que le traitement va rajouter une dose de stress, stress qui pourra déclencher des crises.
Pour lui, l'épilepsie est trop rare chez les rats pour que ce soit ça, d'autant plus qu'elle a fait 7 crises depuis ce matin (il était 12h30 au moment du message). Elle doit rester en boite de transport dans un endroit sombre et recevoir son traitement."

White/Ponyo a du être séparée de ses soeurs car les crises étaient beaucoup plus violentes dans la cage et elle risquait de grandes blessures à cause des chutes. De plus, ses soeurs étaient très perturbées par ses crises, l'une en a mordu à sang l'adoptante, et fuyait tout mouvement, alors qu'elles étaient très proches de l'homme avant leur départ.
Dès lors que White/Ponyo a été isolée (sous conseil d'un vétérinaire), les deux soeurs sont redevenues calmes, curieuses, et réclamaient les sorties.

Arkane : Le 08 au soir, je décide d'aller la chercher chez l'adoptante pour tenter le tout pour le tout. Je consulte un second vétérinaire auquel je cite ce qui a déjà été dit, dans tous les cas selon les pistes évoquées nous n'avons pas de choix : si c'est une malformation il n'y a rien à faire, si c'est une tumeur seule la Cabergoline peut avoir un effet, et si c'est de l'épilepsie il existe un traitement par cachets. Nous décidons de tenter le traitement pour l'épilepsie, et si cela ne fonctionne pas de basculer sur la Cabergoline, et à ce moment là il n'y aura aucune autre solution que de la faire partir.

Je commence le traitement dès le lendemain matin, j'installe une caméra pour la surveiller, la place dans une pièce peu éclairée et sans bruits pour ne pas déclencher de crises. Je reste 3 jours sans voir aucune crise chez moi, même si elle a un comportement clairement anormal (certains mouvements un peu saccadés, et surtout un stress ++++ et une hypersensibilité aux sons/mouvements)

Le 12/09, je la trouve au matin dans sa gamelle d'eau, morte. Je pense en premier lieu à une crise qu'elle aurait fait et durant laquelle elle se serait noyée, puis je décide de l'emmener à la clinique NAC de Toulouse pour une autopsie.

L'autopsie ne décèlera RIEN. Son petit corps n'a aucun souci, son cerveau est parfait et n'a aucune lésion. Pas de malformation congénitale ni de tumeur. J'ai discuté du coup avec le vétérinaire, la piste de l'épilepsie pourrait selon lui être une probabilité (l'épilepsie essentielle ne laissant à priori pas de lésions), mais selon lui une piste majoritaire aurait du être évoquée : la piste infectieuse (méningite, etc). Donc on ne sait pas vraiment ce qu'elle à eu, juste que pour les vétos consultés la piste héréditaire ne semble pas pertinente.

Descendance
Aucune descendance enregistrée


    Copyright 2009 © Livre des Origines du Rat Domestique